Les tiers-lieux du Médoc

Une ancienne usine à Brach, ou plutôt, une briqueterie.. c’est ce qui est écrit sur la grande enseigne qui porte toujours un numéro de téléphone sans l’indicatif 05.. Des briques, du grès, de la terre et des pots.. et un vieil homme, béret, bretelles, qui me demande ce que je fais là. On discute. Il me dit que ça fait plus d’un siècle que sa famille fait des briques.. parce que le grès ici il est spécial.. un peu comme celui de Saint Amand. Mais voilà, me dit-il, les affaires ne marchent plus comme avant, c’est Toulouse et ses grandes entreprises de la brique qui ont tout raflé et qu’aujourd’hui il est la dernière briqueterie du Médoc en ajoutant que jadis, ici, il y en avait partout !

les dernières briques de la dernière briqueterie du Médoc : les grès Médocains de Brach, les carnets de piel - www.pielnet.fr
image-2442
les dernières briques de la dernière briqueterie du Médoc : les grès Médocains de Brach

Sa fille est là pour faire tourner l’affaire. Elle est potière et elle galère. Une idée lui vient : ouvrir son lieu et y donner des cours de poterie, de tournage et d’émaillage. Et pourquoi pas un tiers-lieu ? Elle décide de rejoindre le réseau des tiers-lieux du Médoc. C’est une idée qui lui plaît, et puis c’est une manière de prolonger l’existence de l’entreprise familiale : la dernière briqueterie du Médoc.

Qu’est-ce qu’un tiers-lieu ? un espace de coworking, oui, mais pas seulement. Dans le Médoc s’est développé, ces dernières années, le plus important réseau de tiers-lieux de France. Retour sur cette initiative exemplaire. Pour en savoir plus sur le réseau :

https://www.medoc-tierslieux.fr/

https://www.facebook.com/tierslieuxmedoc

version courte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I'm not a spammer This plugin created by memory cards